(Par respect pour leur vie privée, les noms de famille des personnes citées dans ce texte ont été changés)  

 

Lorsque je suis arrivée à Nagoya le 29 Juillet dernier, Mr Nishi  qui habite pourtant la region de Kiso, dans la prefecture de Nagano, a eu la gentillesse de venir me chercher jusqu'à l'aéroport  en voiture. J'avais prévu de lui offrir des Omiyage (cadeau que l'on offre en remerciement) en provenance de France, mais je n'ai pas pu lui donner à ce moment là. La raison est simple : je n'allais tout de même pas ouvrir ma valise à l'aéroport, soulever mes sous-vetements et autre épilateur, pour sortir une boite de fois-gras et du vin blanc, si ?

 

Toujours est-il que deux semaines plus tard, je n'avais toujours pas revu cet homme pour lui remettre mes cadeaux. Notre contact commun en France m'avait remis à son attention deux pots de miel et pour ma part, j'apportai une bouteille de vin blanc sucré, du sel de guerande aux herbes et du foie-gras. Il fallait donc que je trouve un moyen de lui remettre ces cadeaux en main propre le plus vite possible, afin de ne pas passer pour une mal-polie ! 

 

    plan kiso

De Nagoya a Kiso, il y a en environ 1H de trajet et 150km, et l'aller-retour en train coûte environ 90E 

 

Profitant de la fermeture annuelle de mon entreprise à l'occasion de la fête nationnale du Obon (équivalent de la Toussaint, semaine où tout le japon est en vacance !), je  décide donc de prendre le train pour aller directement chez Mr Nishi . Ce monsieur qui tient un Golf dans la vallée de Kiso, tient également un Ryokan (hôtel traditionnel) avec sa femme. Moi qui comptais faire l'aller-retour dans la journée par le train, me voila invitée pour la nuit, et remboursée du trajet. Quelle aubaine ! 

 

Mr Nishi est venu me chercher à la gare en voiture, accompagné de son petit fils Kazuki (le premier sur la photo suivante).

Je découvre donc la vallée creusée par la riviere Kiso, ce torrent qui charrie des rochers énormes, puis la coquette maison de la famille Nishi. C'est une habitation traditionnelle qui a plus de 300 ans et qui a toujours été un hôtel, me raconte sa femme Hiromi.

 

La-vallee-de-Kiso 0130[1]

La-vallee-de-Kiso 0100[1]

La-vallee-de-Kiso 0085[1] 

 

Et c'est magnifique. Du bassin avec les carpes, à la rangée de chaussures dans l'entrée, à la salle à manger aux canapés en velours ultra-moelleux, à la salle de bain commune... Un vrai petit paradis caché au cœur de la vallée.

 

Comme c'est les vacances d'été, toute la famille est là pour profiter du climat plus doux des montagnes. Y compris les quatres petits enfants qui crapahutent en tous sens, en me montrant tantôt leur cartes de jeux, tantôt leurs scarabées et autres crabes attrapés dans la campagne environnante. On se croirait dans "Summer Wars", le très bon film d'animation de Mamoru Hosoda.

 

La-vallee-de-Kiso 0107[1]

 

Le repas est un vrai délice et le bain avec les enfants, un vrai moment de partage.  Et lorsque, enfin, ceux-ci semblent être calmés et prêts pour le lit, grand-pere (Mr Nishi) propose de faire des feux d'artifices... Manqué. De nouveau c'est la débandade, l'effervescence, et les rires emplissent une nouvelle fois la maison.

 

La-vallee-de-Kiso 0061[1] 

La-vallee-de-Kiso 0064[1]

La-vallee-de-Kiso 0066[1] 

 

Une fois les diables épuisés et couchés, nous nous installons confortablement sur les canapés moëlleux à souhait. Sujets divers et variés, photos de familles, et anecdotes s'enchainent doucement au fil de la discussion. Au moment de montrer les photos de ma vie en France, car la famille s'est montrée très curieuse à ce sujet, la carrure de mon papa motard fait des émules ! Que de rires, que de surprises. Le tout alimenté au sens propre par les toast et autres gourmandises préparés par Hiromi. 

 

La fille de Mr Nishi me propose gentiment de venir chez elle à Gifu la prochaine fois, pour aller voir la pêche au cormoran. Ce à quoi son frere répond que lui aussi aimerait bien y assister. Cela n'a rien de japonais, mais comme je ne compte pas me déplacer jusqu'en Chine pour en voir, je me dit que cela vaut tout de même le coup. La sortie est prévue pour les mois de septembre ou d'octobre, dès que nous trouverons un instant en commun. 

    La-vallee-de-Kiso 0076[1] 

    C'est donc comblée que je monte me coucher dans la magnifique chambre que m'ont préparé mes hôtes. Futon traditionnel (matelas), portes coulissantes et fenêtres en papier, le tout fourni avec un joli yukata (kimono léger). Je m'allonge en soupirant, et...

 

Impossible de fermer l'œil !

 

Trop mangé peut-être... Ou le futon un peu dur ... Ou je suis trop surextitée... Et très certainement les trois à la fois.

 

La nuit semble longue, et finalement trop vite chassée par le bruit sourd de la course des enfants dès le point du jour !

 

 

    Apres un déjeuner copieux, le fils judoka avec qui j'ai discuté de sport la veille, me propose une petite surprise. Et nous nous rendons... dans un centre équestre !  En effet, la région de kiso possède une race particuliere, le Kiso-Uma (littéralement le cheval de Kiso), dont je vous raconterais l'histoire une autre fois. Inutile de préciser que j'étais aux anges !

    La-vallee-de-Kiso 0114[1]

 

Nous avons ensuite rendez-vous au Golf de Mr Nishi pour prendre le café. Ce golf est situé au milieu des montagnes, et beaucoup de gens font un long trajet pour venir profiter du calme et du climat frais de ses parcours, notamment le patron de mon entreprise (si si souvenez vous...le même que celui du karaoke !). De chaque coté de la route, les cosmos sont déjà en fleurs, et les champs de soba (sarasin, spécialité de la région) atteignent une taille impressionnante. La région est d'une verdue incroyable, et on aurait presque besoin d'une veste tellement la fraicheur est surprenante, comparée à la moiteur de Nagoya. 

 

La-vallee-de-Kiso 0118[1] 

 

La-vallee-de-Kiso 0116[1]

 

 Et puis c'est l'heure de partir, car ryokan oblige, huit invités sont attendus pour le repas, et les préparatifs sont énormes. Je dis donc "au revoir" à tout le monde, promet à Hiromi de revenir à un moment plus calme, et à Kazuki de ne pas oublier ma DS la prochaine fois, pour que nous puissions échanger des pokémons !

 

La-vallee-de-Kiso 0103[1]

 

     Pour découvrir les photos de mes repas, de la salle de bain tratitionnelle et bien plus encore, allez jeter un coup d'œil sur l'album photo "la vallée de Kiso" dans le menu de droite !

Retour à l'accueil